Observatoire de l’Aide Sociale et de l’Insertion

p.a. CGAS, rue des Terreaux-du-Temple 6, 1201 Genève

observatoire.oasi@gmail.com

compte postal 14-499363-8

Il est possible de diminuer le taux d’aide sociale

lundi 20 novembre 2017

"L’évolution de l’aide sociale en ville de Lausanne est étonnante : au contraire des autres villes, on a réussi là à freiner considérablement l’évolution du nombre de cas depuis 2012 et à réduire le taux d’aide sociale. Ce résultat est dû principalement à certaines prestations introduites dernièrement dans le canton de Vaud, dont notamment les prestations complémentaires pour familles, les rentes-pont ainsi que des programmes ciblés pour les jeunes adultes. Ces mesures sociopolitiques systématiques destinées à des groupes à risque spécifiques ont des effets positifs sur l’évolution de l’aide sociale et contrecarrent la stigmatisation des personnes concernées."

Ceci est un extrait du rapport sur les indicateurs de l’aide sociale dans les villes suisses paru en nov. 2017.

Genève, pourrait s’inspirer des voisins vaudois…Des prestations complémentaires familiales ont été introduites, mais pas de dispositif spécifiques pour les jeunes (bourses d’étude à la place de l’aide sociale), ni de rente-pont…

Genève ne fait pas partie de l’ Initiative des villes pour la politique sociale, qui défend les intérêts de politique sociale de quelque 60 villes de toutes les régions de la Suisse. Elle ne participe donc pas au rapport sur les indicateurs de l’aide sociale.



Derniers articles