Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

AVSplus : un peu de justice réparatrice pour les femmes

mardi 8 mars 2016

En cette journée internationale de la femme, les activistes syndicales distribuent dans toutes les grandes villes de Suisse un dépliant sur l’initiative AVSplus qui demande que l’AVS soit renforcée. Accompagnées dans leur combat par des figures de boxeuses, elles demandent qu’« AVSplus donne plus de punch aux femmes ! ». Les syndicalistes de l’USS mettent ainsi le doigt sur le rôle central que joue l’AVS dans la prévoyance vieillesse des femmes.

Car il n’y a que dans l’AVS que les femmes sont traitées à égalité avec les hommes et reçoivent des rentes aussi élevées. Elles perçoivent par contre moitié moins d’argent des caisses de pension que leurs collègues masculins et 38 % des retraitées doivent se contenter des seules rentes AVS. Voilà pourquoi il faut renforcer l’AVS.

Les femmes ont donc tout intérêt à ce que la perspective dans la prévoyance professionnelle s’éloigne des caisses de pension pour se recentrer sur l’AVS. Elles luttent en outre contre l’élévation injuste de l’âge de la retraite des femmes ainsi que d’autres fantasmes de démantèlement brandis par le camp bourgeois dans le dossier de la prévoyance vieillesse. Et cela afin que l’égalité ne s’applique pas seulement pendant la vie active, mais aussi ensuite.

Dans le débat actuel, on oublie trop souvent que les femmes sont déjà désavantagées dans la prévoyance vieillesse : en raison de travail à temps partiel, d’interruptions de carrière et de bas salaires, beaucoup d’entre elles ne peuvent économiser suffisamment pour leur retraite. Ou ne peuvent même pas travailler jusqu’à 64 ans parce qu’elles s’occupent de leurs proches. Elles en paient un lourd tribut en recevant des rentes d’autant plus basses.



Derniers articles