Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

mardi 23 septembre 2008 à 15h

7 octobre, journée mondiale pour le travail décent

vendredi 19 septembre 2008 par Claude REYMOND

Le mouvement syndical organise une Journée mondiale pour le travail décent, offrant aux syndicats et aux organisations oeuvrant pour le travail décent dans le monde entier une occasion sans précédent de se rallier à une vaste mobilisation mondiale impliquant un nombre élevé de personnes et comportant toute une série d’activités. Une journée fructueuse permettra de mettre l’accent sur le besoin urgent d’une nouvelle mondialisation.


La CGAS invite

  • les représentant-e-s de toutes les associations de
    fonctionnaires internationaux
  • les syndicalistes intéressés et les commissions du personnel des Organisations syndicales internationales sises dans la région
  • celles et ceux de la Confédération syndicale internationale
  • les unions départementales de l’Ain et de la Haute-Savoie
  • l’union syndicale et les sections de Travail.Suisse vaudoises
  • les organisations syndicales genevoises (membres de la CGAS)

à une séance de préparation le

à 2e séance de préparation

mardi 23 septembre 2008 à 15h

dans les locaux de la CGAS

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

Ordre du jour proposé :

  1. Accueil et tour de table avec présentations des participant-e-s
  2. Rapport des représentant-e-s des organisations membres sur la validation par elles du dispositif arrêté le 18 septembre (voir notes ci-après)
  3. Annonces des cibles ou actions particulières et choix des cibles de la coordination pour le 7 octobre
  4. Modalités pour la conduite et le déroulement de la tribune/conférence
  5. Choix du lieu et organisation pour la tenue de la manifestation
  6. Mise en place de l’Appel à témoignages
  7. Délibérations sur les moyens de communications, notamment sur l’annonce payante à paraître le 1er octobre 2008
  8. Annonces des provisions financières pour les dépenses de la coordination

Notes sur la séance du 18-09-2008

Présent-e-s : PRINCE Jean-Claude USS ; REYMOND Claude CGAS ; BIONDI Anna CSI - GE ; FULGA Adina BIT/ILO ; HOLDCROFT Jenny FIOM/IMF ; GONZALEZ Raquel CSI - GE ; KALINA Geneviève IBB/BWI ; DALBAN Séverine BIT/ILO - sp ; MENINE Karelle comedia - GE ;
Excusé-e-s : GUELPA Séverin SIT - GE ; VIGNE Jacques New Wood - GE ; SENN Mireille SSM – GE

Tous s’accordent pour oeuvrer à ce que cette journée Pour un travail décent puisse permettre à chacun des composantes de la coordination d’exprimer leurs exigences sur ce thème en relation avec leurs propres missions ou en faveur de leurs affiliés à l’égard de leurs employeurs. Il s’agit en outre d’accroître la visibilité sur nos exigences en matière de travail décent (précarité, travail des enfants, forcé...) et, bien sûr, appuyer la déclaration universelle à ce sujet.

En plus d’assumer leurs responsabilités de mettre en évidence ici de manière simultanée d’avec leurs autres lieux de manifestations sur la planète de la thématique syndicale du 7 octobre, les internationales syndicales entendent appuyer localement les organisations qui souhaiteront s’approprier cette journée et son thème. La coordination la voudrait voir se dérouler sur trois axes :

06h00-12h00 Démonstration sur des cibles par les syndicats dans la région, avec prise de parole d’un-e déléguée de la coordination afin de donner la dimension internationale

12h30-14h30 Communication 1 - Tenue d’une tribune/conférence sur les exigences locales en rapport avec le travail décent aux Bains des Pâquis avec un lunch offert aux médias locaux (la CGAS fait préparer une table pour 60 personnes de la coordination + 20 pour les médias)

15h00-16h30 Communication 1 - Tenue d’une conférence de presse à caractère international dans la salle de presse du Palais des Nations pour faire état des revendications + solidarités d’ici et d’ailleurs

17h30-19h00 Rassemblement de masse près de la Chaise devant les Nations Unies.

Bien que nos réseaux soient en mesure d’alimenter et de décrire ce qui doit être entrepris pour obtenir une généralisation du travail décent, la coordination entend favoriser l’expression de témoignages spontanés. Lesquels devraient enregistrés et produits lors des moments de communications. Karelle met à disposition son téléphone et réalisera le côté technique, Claude crée une adresse de courrier électronique pour recevoir ces témoignages – également traités par Karelle.

La coordination soumet à l’examen de ses composantes et futurs alliés

  1. Publication d’un encart dans la presse écrite le 1er octobre, lequel mentionnera les conférences de presse + appel à témoignage avec sa prise en charge financière
  2. Conférence de presse de la coordination le 6 octobre à 11h à la CGAS
  3. Claude communique aux autorités un préavis de manifestation sur la voie publique pour le 07-10
  4. Claude réserve les lieux envisagés pour les moments de communication
  5. Claude active les syndicats locaux pour coordonner leurs interventions ce jour-jà avec celles décrites plus haut.

La coordination prend acte

  • Les syndicats de la vente sont en campagne contre la précarité et les bas salaires y sévissant
  • New-Wood distribuera un tract dans le Palais le 7 octobre
  • Le comité unitaire pour un âge de l’AVS flexible tiendra des stands en ville ce jour-là
  • FIOM distribuera le 3 octobre du matériel contre le travail précaire.


Derniers articles