Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

droits syndicaux + BIT

action du mouvement syndical suisse, et plus particulièrement de l’Union syndicale suisse pour obtenir une consolidation et une extension des droits des salarié-e-s et de leurs organisations.

Articles de cette rubrique

Deux syndicalistes roumains libérés... enfin !

Leur camarade Vasile Lupu reste quant à lui derrière les barreaux, sous
prétexte d’« indiscipline » !

La campagne internationale pour la libération de Vasile Lupu se poursuit...

le Conseil fédéral devra expliquer son rejet des recommandations de l’OIT !

C’est en mars 2009 que le Comité de la liberté syndicale et le Conseil d’administration du BIT examineront le cas que l’Union syndicale suisse (USS) leur avait soumis en 2003.

La défense des droits fondamentaux ne s’applique-t-elle qu’aux autres pays ?

Le Parlement a-t-il demandé aux partenaires sociaux l’autorisation pour instaurer l’immunité parlementaire ? Immunité que seul le Parlement lui-même peut lever !

Samedi 7 juin 2008, de 11 heures à 17 heures

XVe Rencontre pour la défense des conventions de l’OIT et la défense de l’indépendance des organisations syndicales
La 97° session de l’OIT se tiendra à Genève du 28 mai au 13 juin 2008.
Comme chaque année, nous organisons une XVe rencontre des délégués et militants participant à cette conférence. Cette rencontre se tiendra le samedi 7 juin de 11 heures à 17 heures à Genève
Ce sera pour nous l’occasion de faire le point sur l’actualité sociale mondiale par rapport aux problèmes auxquels les classes (...)

l’USS demande au président Băsescu d’exercer son droit de grâce !

Dans une lettre qu’elle lui a adressée le 3 avril 2008, l’Union syndicale suisse (USS) demande au président de la Roumanie, Traian Băsescu, d’exercer son droit de grâce en faveur de Constantin Cretan, Dorin Lois et Vasile Lupu, syndicalistes mineurs qui sont en train de purger une peine de cinq ans d’emprisonnement.
Lors de sa 301e session, réunie en mars dernier, le Conseil d’administration du Bureau international du Travail (BIT) a approuvé sans réserve le 349e rapport du Comité de la liberté (...)

0 | ... | 70 | 75 | 80 | 85 | 90 | 95 | 100 | 105 | 110 | ... | 115